• ✿ 5 choses à faire pour alléger sa charge mentale au quotidien

    ✿ 5 choses à faire pour alléger sa charge mentale au quotidien

    Voici quelques pistes permettant de faciliter la gestion de la vie du foyer et ainsi réduire la charge mentale qui en découle :

     

    – I –

    Être ferme sur les règles de vie

    inculquées aux enfants

     

    Être ferme sur les règles de vie  inculquées aux enfants

     

    Demander aux enfants, selon leur âge, de :

     

    1 - Ranger leurs affaires après chaque activité (ainsi que leur chambre).

     

     NOTE 

    En tant que maman, j’ai pu remarquer que la majeure partie de mon temps était consacrée au rangement d’objets que les enfants pouvaient laisser traîner.

     

     2 - Participer aux tâches ménagères.

    Faire comprendre aux enfants que la maison est un espace de vie collectif et que chacun doit y mettre du sien, à son degré, pour qu’il soit le plus agréable à vivre.

     

     NOTE 

    Chez nous c’est sous forme de jeux. Par exemple, chaque soir pendant que je prépare le repas, les 3 membres restants de la famille doivent piocher leur « mission du soir » au hasard dans un bocal où j’ai noté les tâches à réaliser sur des petits papiers.

     Ainsi chaque soir, pendant que je cuisine :

     - 1 personne est chargée de « Mettre la table ».

    - 1 autre est chargée de « Débarrasser le salon + les escaliers ».

    - 1 dernière est chargée de « Balayer la pièce de vie ».

     

      

    – II –

    Répartir astucieusement les tâches

     

    Répartir astucieusement les tâches

     

    1 - Réduire au maximum les tâches en ne gardant que ce qui est essentiel pour faire tourner le foyer au quotidien.

     

     NOTE 

    Personnellement je ne repasse plus, uniquement quelques pièces juste avant de les porter lorsque cela est vraiment nécessaire, cela représente un gain de temps considérable.

     

    2 - Réaliser soi-même les tâches nécessitant une expertise spécifique ou pour lesquelles on a une exigence particulière.

     

    3 - Déléguer les tâches pour lesquelles on estime que « ça ira, même si ce n’est pas parfait » (vider les poubelles, mettre la table, …).

     

     NOTE 

    Si on a besoin d’aide, ne pas attendre que les autres le remarquent ou le devinent, leur demander clairement (sans plainte ni reproche, sous forme de question simple) : « J’ai besoin d’aide, tu peux* t’occuper de …. s’il te plait ? ». 
    *En utilisant le verbe « pouvoir » on met en valeur les compétences de l’autre, on a ainsi de meilleures chances d’obtenir sa participation.

     

     

    - III -

    Afficher les informations

     

    Afficher les informations

     

    Afficher les informations à la vue de tous, les membres de la famille y auront plus facilement accès et prendront mieux conscience de tout de ce qui doit être réalisé pour gérer la maison :

     

    1 - Calendrier familial (où sont affichés tous les rendez-vous et activités de la famille).

    2 - Tableau des tâches à réaliser (quotidiennement, hebdomadairement, mensuellement, saisonnièrement, annuellement).

    3 - Infos pratiques (jours de ramassage des poubelles, numéros de téléphone utiles ou d’urgence, …).

     

     NOTE 

    Centraliser ces 3 documents sur un panneau d’affichage installé dans la cuisine par exemple (lieu où ils seront les plus susceptibles d’être consultés).
    L'utilisation d'une to-do list est aussi indispensable pour consigner toutes les autres tâches à réaliser au quotidien. D'une part elle permet d'éviter les oublis et d'autre part elle désencombre notre esprit. 

     

     

     

    - IV -

    Apprendre à lâcher prise

     

    Apprendre à lâcher prise


    Voici quelques pistes pour y parvenir :

    - Eviter de contrôler ce que les autres ont fait (l'essentiel étant que la tâche soit accomplie et non plus à faire).

    - Baisser son niveau d'exigence (accepter que l'autre fasse "à sa manière" et que ce ne soit pas parfait).

    - Prendre du recul (observer ce qui nous dérange et le remettre en question dans un contexte plus global).

      

     

    - V –

    Assumer pleinement son rôle
    de responsable de l’organisation familiale

     

    Assumer pleinement son rôle de responsable de l'organisation familiale


    Au sein du foyer, refuser d’être cette personne débordée qui se plaint constamment de ne jamais être aidée. Agir plutôt que subir !

    Adopter la posture d’un manager dont la fonction est de confier des missions à son équipe pour faire fonctionner la maison et sur qui on compte pour que tout tourne correctement.

    Endosser fièrement ce rôle, l'exercer stratégiquement, le maîtriser habilement et ne laisser personne le minimiser ou le dévaloriser.

     

    ★★★

     

    Et vous, quelles sont vos astuces pour alléger votre charge mentale au quotidien ?

    Bonne organisation et à bientôt !

     

     

     

    SHØP

     

      Auteur & designer du blog AØM 

    Assistante de direction à la ville, maman débordée à la maison : j'ai développé une passion compulsive pour l’organisation ! Mon ambition : apporter conseils, inspiration et motivation pour organiser son quotidien de façon sereine et fonctionnelle. Ma ligne de conduite : « La liberté de la femme dépend en grande partie de la méthode avec laquelle elle sait organiser son intérieur. » Augusta Moll-Weiss (1883 - 1946).

     

     


    ➳ Newsletter

    Ce blog vous inspire et vous ne voulez rien manquer de son actualité ? Simplifiez-vous la vie et abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire* pour recevoir en avant-première, directement dans votre boîte mail, les dernières infos et astuces pour mieux s'organiser au quotidien. 
    Merci de votre visite et à bientôt !

    * confidentialité respectée / anti-spam / désinscription d'un simple clic.


     

     

     

    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Carointhelot
    Jeudi 10 Mai à 09:17
    Merci pour ces conseils !! De bon matin, ça fait du bien.
    2
    Jeudi 10 Mai à 11:35

    Astuce de rangement ... ! Je suis assistante maternelle et quand vient l'heure de ranger, je change régulièrement de consignes : Rangement par couleur, rangement alphabet, par matière, rangement de mon objet préféré en premier, etc. Résultat, le rangement devient un jeu, tous les enfants y participent et ça ne va pas forcément plus vite, mais c'est toujours efficace. Je prévois toujours le rangement comme une réelle activité et ça fonctionne assez bien. J'ai aussi déjà fait le rangement chrono avec un minuteur, mais alors pour que ce ne soit pas rangé n'importe comment à la va-vite, j'ajoutais la consigne "sans bruit" sinon tu as perdu ta place de "rangeur" ! Les enfants (maternel et primaire) sont hyper sérieux et veulent toujours réussir à gagner le challenge proposé.

    Sinon, j'ai un tableau ardoise où je note le déroulement de chaque semaine pour les miens. Qui commence plus tard au collège ? Qui a un rendez-vous, etc. Quels sont les enfants que j'accueille et quand ? Bref, tout le monde voit le tableau et tout le monde peut y lire les infos ou en noter.

    Autre façon que j'ai trouvé pour alléger ma charge mentale ? Le vocabulaire que j'emploie ... ! Je ne dois plus faire le linge, mais le linge doit être fait. A force de dire "je", on n'invite pas forcément quelqu'un d'autre à y participer. J'en ai pris conscience et cela a changé beaucoup de choses dans l'investissement de chacun. Il m'arrive maintenant de dire : ah oui, il faut faire une machine et d'entendre "c'est fait" ! Cool !

    Très bon sujet !

    3
    Jeudi 10 Mai à 15:48

    Bonjour. Que de bonnes idées. Pas facile de gérer une maison avec des enfants. Mais avec de bons trucs, ça aide. 

    Merci.

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :